Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

4- les caractéristiques du kéfir de Mireille

Dossiers: Kéfir 

A+ a-
Les grains du kéfir sont des particules gélatineuses obtenues à partir d’un lait fermenté.

Ils ont l’apparence de morceaux de chou-fleur ou encore de corail.
Leur taille varie de celle d’un grain de blé à celle d’une noisette.

Le kéfir est une fermentation à dominance classique (présence de 3 ou 4 bactéries) et dans une moindre mesure : alcoolique (présence de levure qui transforment les sucres) (lactose) en alcool (1 à 2 %) et gaz carbonique.

Le kéfir à une consistance légère et on le boit généralement comme le lait de beurre.

On attribue au kéfir comme aux autres produits fermentés plusieurs qualités nutritives, ainsi que des effets physiologiques particuliers.

Il est laxatif; utilisé pour des cas de constipation chronique.

Il est également efficace contre plusieurs désordres intestinaux.

Il possède des pouvoirs bactérioïdes contre des micro-organismes particulièrement virulents.

Il augmente aussi la sécrétion des sucs gastriques et intestinaux et favorise les mouvements péristaltiques.

Un bactériologiste Danois réputé, le docteur Orla-J’enson, est d’avis que le kéfir, du fait de sa plus grande concentration en levures, est plus nutritif que le yogourt et plus bénéfique encore pour la flore intestinale.
En conséquence, le kéfir constitue un aliment tout désigné :

- Pour les enfants auxquels il provoque un produit digestif, nutritif, agréable et bienfaisant.

- Pour les futures mamans, qui souvent tolèrent mal les autres aliments, ont des nausées ou souffrent de troubles digestifs.

- Pour les convalescents, les personnes âgées ou celle dont la digestion est laborieuse.

- Pour les personnes traitées aux antibiotiques et dont la flore intestinale utiles est détruite par ces médicaments.

- Pour les personnes sédentaires auxquelles une source alimentaire équilibrée et digestible est spécialement recommandée.

Tonique : (diminue le grisonnement des cheveux – Pousse des ongles.)

Contrairement au yogourt, le préparation du kéfir n’exige pas que l’on réchauffe le lait. Nous pouvons utiliser le lait de vache, de chèvre, de brebis ou de soya (fait maison). Attention à la qualité de la poudre de soya utilisée.

« Traditionnellement, on le mettait dans des outres en peau et au fur et à mesure qu’on en puisait, on le remplaçait par du lait frais »; (L’important c’est qu’il soit frais.) La fermentation se faisait continue.

À TITRE INFORMATIF, VOICI LA COMPOSITION DU KÉFIR À BASE DE LAIT 2% ET DE LAIT ÉCRÉMÉ 1/6

Lait 2 % Lait écrémé
Protéines 3,6 % 3,72 %
Matières grasses2 % 0,15 %
Lactose 4,1 % 4,00 %
Acide lactique 0,8 % 0,80 %
Alcool 0,2 % 0,20 %
Minéraux 0,66 % 0,80 %
Eau 88,64 % 90,33 %
Total : 100% 100%

Calories par 100 grammes (3 ½ onces) 52,8 calories 36.23 calories

On peut consommer sans inconvénient un litre de kéfir de lait par jour.

Mireille
Source: Mireille
Recette # 13919, crée le 2005-03-11 00:00:00 , Vu 1611 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

0 Commentaire

Commenter la recette


10 sur 10 note basée sur 1 votes et 0 commentaires

Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
0% la referaient

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.

Recettes Similaires

Aucun résultat trouvé