Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

7- préservation des grains de kéfir de Mireille

Dossiers: Kéfir 

A+ a-
MILIEU HUMIDE :

- Laver les grains à l’eau froide.
- Les déposer dans un bocal propre.
- Recouvrir d’eau froide non chlorée.

Placé au réfrigérateur; les grains conservent leur vigueur pendant une semaine, mais la perdent graduellement par la suite.

MILIEU SEC :

- Rincer les grains, les égoutter, les placer dans du coton à fromage.
- Les sécher à la température ambiante pendant 36 à 48 heures dans une pièce bien aérée.
- Déposer les grains secs dans une enveloppe de papier au réfrigérateur.

Conservée de cette façon, les grains sont potentiellement actifs pour une période de 12 à 18 mois.

GRAINS CONGELÉS :

- Rincer et égoutter les grains, les placer dans un contenant opaque.
- Le fermer hermétiquement.
- Le placer dans un autre contenant semblable bien scellé.
- Congeler jusqu’au moment de l’utilisation.

RÉACTION DES GRAINS ENTREPOSÉS :

- Déposer les grains dans du lait frais.
- Laisser fermenter de 48 à 72 heures.
- Jeter la crème de kéfir recueillie.
- Rincer et égoutter les grains.
- Recommencer le processus de la préparation quotidienne.

GRAINS SECS ET / OU CONGELÉS

- Laisser reposer les grains dans une eau non chlorée pour une douzaine d’heures approximativement, à la température ambiante.
- Égoutter et transférer les grains dans 250 ml (1 tasse) de lait pour environ 24 heures, à la température ambiante. (Les grains dans l’eau se conservent une semaine)
- Égoutter et rincer les grains, les couvrir de 250 ml (1 tasse) de lait frais. Les grains devraient être réactivés.
- Recommencer alors ce processus dans 500 ml (2 tasses) de lait frais.
- Répéter l’opération en augmentant graduellement la quantité de lait jusqu’à un litre (4 tasses) de lait toujours pour 250 ml (1 tasse) de grains.
-
REMARQUES PERSONNELLES

Depuis que nous avons notre kéfir (déjà un an) des amies et moi avons noté certaines observations. Je vous avoue honnêtement n’avoir trouvé aucune documentation, les confirmant ou les infirmant. Les voici donc :

AU NIVEAU DE LA PRÉPARATION

- Utiliser un bocal de verre plutôt qu’un bocal en plastique. (Il semblerait que le plastique se détériore plus facilement) et éviter les couvercles de métal.)
- Récupérer l’eau du rinçage des grains de kéfir comme breuvage, pour les potages, pour arroser les plantes et le jardin.
- Pour multiplier les grains de kéfir plus rapidement, les répartir en plusieurs contenants.
- Pour stabiliser la production des grains de kéfir, plutôt respecter les productions données précédemment (1 : 4), se restreindre à les couvrir de lait en les saturant et en évitant tout excédent de liquide. Cette méthode nous permet de recueillir approximativement la même quantité de kéfir quotidiennement.

AU NIVEAU DES EFFETS OBSERVÉS

Le kéfir :
- freine l’apparition des cheveux gris;
- améliore la croissance des ongles;
- agit comme tonique pros quotidiennement;
- combiné à une saine alimentation, il diminue la fréquence et l’intensité des rhumes et des gripper chez les enfants.

Selon le Docteur Brochu, bactériologiste à l’institut Rosell, il n’y a aucune contre indication à consommer les grains de kéfir tels quels.
Toutefois, il est préférable de les conserver à des fins de production.

CONCLUSION

Depuis l’Antiquité jusque vers les années 1950, l’alimentation était simple, naturelle, non traitée. Par là mêmes, les hommes absorbaient quotidiennement des quantités très importantes de bactéries lactiques et de levures bénéfiques à leur santé.

Aujourd’hui, dans notre monde moderne, l’alimentation est traitée thermiquement ou par rayons. Ces procédés, nécessaires au style de vie de notre époque, entraînent malheureusement la disparition presque totale de l’ensemencement naturel en cellules vivantes. Le corps humain, même nourri, se prive ainsi de la part d’auto-défense attachée à la présence de toute flore microbienne naturelle.

Nier le progrès, vouloir vivre en l’en 2000 comme l’on vivait au moyen âge est une utopie ! Il faut vivre avec son temps, mais respecter la vie, et dans le domaine de la flore naturelle alimentaire, il suffit de compenser par la consommation de boissons fermentées vivantes.

Je vous encourage fortement à continuer de « donner la vie » à ces grains de kéfir. Le résultat n’en sera que bénéfique pour notre santé et notre mieux être.

Mireille
Commentaires des usagers:

Merci
robillardnicole

chere Mireille,je suis tres contente de ton site tu est adorable et intelligente je te souhaite beaucoup de succes-chere Mireiolle, sur la page 7 tu a parler de la conservation de tout genre des graines de Kefir-j'aimerais bien savoir (si tu parle là du champignon de Tibet ou d'autres graines Merci d'avance:aisf
miramar
Source: Mireille
Recette # 13920, crée le 2005-03-11 00:00:00 , Vu 4711 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

0 Commentaire

Commenter la recette


10 sur 10 note basée sur 1 votes et 0 commentaires

Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
0% la referaient

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.

Recettes Similaires

Aucun résultat trouvé