Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

- délice et trucs pour la mijoteuse électrique

A+ a-
Les meilleures recettes à la mijoteuse, Donna-Marie Pye 2005

Tout sur la cuisson à la mijoteuse
Les premières mijoteuses, conçues principalement pour la cuisson des «fèves au lard», ont fait leur apparition il y a 25 ans sous le nom de Crock-Pot, Stoneware Slow Cooker de la compagnie Rival.
Depuis, des millions de gens partout en Amérique du Nord ont découvert l'étonnante polyvalence de cet appareil.
Aujourd'hui, la mijoteuse est toujours l'un des petits électroménagers les plus populaires.

Pourquoi la cuisson à la mijoteuse?
La mijoteuse convient parfaitement aux besoins des familles pressées par le temps.
Parmi ses avantages, notons qu'elle est:

Commode.
Étant donné que J'appareil assure une cuisson à feu très doux, les aliments ne peuvent coller et, par conséquent, ils nécessitent peu d'attention.
Une fois que vous avez rassemblé tous les ingrédients dans votre cocotte et que vous la mettez en fonction, vous pouvez l'oublier et vous consacrer à autre chose.
À la fin de la journée, les membres de votre famille et vous-même pouvez savourer un repas chaud, nutritif et cuisiné maison avec un minimum d'effort.
La plupart des plats peuvent être préparés le soir précédent, réfrigérés dans le plat de grès (cocotte) et mis à cuire le lendemain.
La mijoteuse est particulièrement utile pour vos réceptions ou lorsque vous cuisinez pour un grand nombre de convives: elle vous permet de passer moins de temps à la cuisine et plus de temps avec vos invités.
De plus, étant donné que la cocotte de la mijoteuse peut servir de plat de service, vous avez un plat de moins à laver.

Économique.
En fait, la mijoteuse permet de faire cuire les aliments à température basse et constante, ce qui rehausse la saveur et la texture de certains aliments.
La cuisson lente attendrit les coupes de viande moins coûteuses telles que la poitrine de boeuf, le porc ou le boeuf à ragoût, le soc et les côtes de porc.
La cuisson prolongée permet aux saveurs de se marier, ce qui donne des soupes, des ragoûts, des chilis et des pot-au-feu plus savoureux.
Les haricots secs, les pois et les lentilles sont une alternative économique à leurs équivalents en conserve et peuvent être cuits très facilement dans une mijoteuse.
Une fois qu'ils sont cuits, il suffit de les ajouter aux soupes et aux chilis pour créer des plats uniques.

Pratique.
Parce que la cuisson dans une mijoteuse se fait principalement par humidité, il y a très peu de risques que les aliments collent (dans le cas de certaines recettes telles que les desserts, les poudings et les flans, je suggère de beurrer la cocotte pour en faciliter le nettoyage).
L'appareil requiert très peu d'électricité.
Il convient aussi merveilleusement bien pendant les mois d'été où l'utilisation du four rendrait la température de la cuisine très inconfortable.
La mijoteuse permet aussi de libérer le four lorsque vous cuisinez pour un grand nombre de personnes.
Elle est idéale pour la cuisson de plats d'accompagnement des fêtes et, comme je l'ai fait remarquer précédemment, vous pouvez également l'utiliser comme plat de service.

Les différents types de mijoteuse
Les appareils de cuisson lente modernes se divisent en deux catégories:

Le Multi-cooker.
Ce modèle est doté d'un thermostat réglable; il peut donc servir à plusieurs modes de cuisson dont la cuisson lente, la grande friture et la cuisson à la vapeur.
Dans la plupart des multi-cookers, le serpentin de chauffage est situé dans la coque qui reçoit la cocotte afin que la chaleur provienne de la partie inférieure.
Certains modèles de ce type de mijoteuse sont dotés d'un plat de grès qui permet de distribuer la chaleur plus uniformément.
Or, les aliments préparés dans un multi-cooker devraient tout de même être surveillés attentivement et remués à deux ou trois reprises pendant la cuisson afin d'éviter qu'ils n'adhèrent.
L'avantage de ce type d'appareil réside dans le fait que la cuisson peut être aisément accélérée en réglant la température à un degré plus élevé.

La mijoteuse.
C'est essentiellement une version moderne du Crock-Pot Stoneware Slow Cooker de la compagnie Rival.
Ce type de mijoteuse est habituellement composé d'une cuve métallique munie de serpentins de chauffage ceinturant un pot de grès ou de céramique lourd.
Le récipient n'est pas toujours amovible quoique les modèles où il l'est sont plus faciles d'entretien.
(Certains fabricants ont créé des mijoteuses avec une cocotte à revêtement antiadhésif qui en facilite l'entretien.)
Le grès est un excellent isolant et maintient la température de cuisson égale et basse.
Lorsque les aliments commencent à chauffer, un vide se crée entre le grès et le couvercle.
Les liquides dans la cocotte sont emprisonnés, ce qui élimine presque entièrement le risque que les aliments collent ou brûlent.
Par conséquent, les aliments peuvent être laissés sans surveillance pendant plusieurs heures.

Quelle taille de mijoteuse vous faut-il?
Les mijoteuses sont vendues en format rond ou ovale et de différentes capacités allant de 2-1/2 à 6 litres.
(Les multi-cookers sont habituellement de forme ovale et peuvent servir à la préparation quotidienne de repas et au rôtissage.)
Les formats de 2-1/2 et 3-1/2 litres sont habituellement profonds et étroits; ceux de 4 et 5 litres sont plus larges et plus ronds.
Tous conviennent parfaitement bien à la cuisson de soupes, de ragoûts, de pot-au-feu, de plats en casserole et de repas de tous les jours.
Le modèle de 6 litres est idéal pour les grandes quantités, pour la cuisson à la vapeur de poudings ou pour les recettes qui nécessitent une grosse pièce de viande comme le boeuf de conserve (corned-beef) ou la poitrine de boeuf.
Si votre mijoteuse est de ce format, pour un rôti qui est plus gros que celui que la recette exige, vous devrez augmenter le temps de cuisson (à basse température) de 1-1/2 heure pour chaque (500 g) 1 lb supplémentaire afin que la viande soit tendre.
Les mijoteuses sont également offertes en format de 1 litre.
Bien que ce format soit trop petit pour la préparation quotidienne de repas, il convient bien aux trempettes chaudes et aux amuse-gueule, et il est idéal quand on reçoit.
La plupart des recettes du présent livre ont été éprouvées dans des mijoteuses de 3-1/2 et 4 litres.
À moins que la capacité de la mijoteuse ne soit spécifiée, la plupart des recettes peuvent être préparées dans une mijoteuse de n'importe quelle taille, sauf celle d'un litre.
Pour les amateurs de desserts, les mijoteuses de 4 et 5 litres sont idéales parce qu'elles peuvent accueillir des bols ou des moules à pouding de 6 tasses.

Dans quels cas la mijoteuse ne convient-elle pas?
Bien qu'elle soit idéale pour une multitude d'aliments, la mijoteuse ne convient pas à tous les plats.
Comme dans le cas de tout appareil, pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il suffit de l'utiliser pour ce qu'elle fait de mieux.

Voici une liste des aliments qui se prêtent mal à la cuisson lente:

• Les grosses pièces de viande tendre telles que les gigots d'agneau ou les rôtis de boeuf de première qualité. Il est préférable de faire rôtir ces pièces dans un four conventionnel.
• Les pâtes deviennent très collantes lorsqu'elles sont ajoutées sèches à la mijoteuse. Il est préférable de les faire cuire à demi, de les égoutter et ensuite de les ajouter à votre recette.
• Le poisson se prête mal à la cuisson en mijoteuse. Compte tenu de la délicatesse de la chair de poisson, vous n'auriez que des flocons de poisson en fin de cuisson. Vous pouvez tout de même préparer des plats de poisson en autant que le poisson soit ajouté dans les 20 dernières minutes de cuisson. Il y a quelques exceptions, telles que la Casserole au thon préférée des enfants (voir recette), le Pâté au saumon facile avec sauce crémeuse à l'aneth (voir recette) ainsi que le Jambalaya tout simple (voir recette).

En dépit du fait que la mijoteuse cuise les aliments à feu doux, le risque de surcuisson demeure.
Il importe de respecter les durées de cuisson recommandées dans les recettes.

L'entretien et le nettoyage de la mijoteuse
Avant d'utiliser ou de nettoyer la mijoteuse, il faut laisser le couvercle et la cocotte refroidir.
Pour éviter les changements brusques de température, il ne faut pas submerger la cocotte ou le couvercle chauds dans de l'eau froide ou les poser sur une surface froide et mouillée.
Le bol de céramique peut être lavé à l'eau chaude savonneuse ou dans le lave-vaisselle.
Dans le cas du lave-vaisselle, je suggère de laisser tremper le bol un court moment dans de l'eau chaude au préalable, surtout s'il y a des aliments très collés.
Les cocottes au revêtement antiadhésif éliminent presque entièrement le problème.

Les produits nettoyants abrasifs ou les brosses à récurer sont à proscrire étant donné qu'ils peuvent égratigner la céramique.
La cuve n'a besoin que d'un coup de chiffon humide avec du vinaigre ou un produit nettoyant domestique.
Pour minimiser les risques de choc électrique, il faut éviter de submerger la coque dans de l'eau et toujours débrancher l'appareil d'abord.

Il ne faut jamais se servir d'un bol de céramique ou d'un couvercle ébréchés ou égratignés.
Il est facile de se procurer un couvercle de remplacement chez la plupart des fabricants.
Plusieurs mijoteuses sont vendues avec un couvercle de plastique, ce qui élimine le problème d’ébréchure.

Utiliser sa mijoteuse
Comme son nom l'indique, la «mijoteuse» fait mijoter les aliments à basse et constante température.
Le réglage Low (basse température) cuit les aliments à 90°C (200 °F), soit sous le point d'ébullition, tandis que le réglage High (haute température) cuit les aliments à environ 150 °C (300 °F).

Comment choisir la bonne température de cuisson.
Règle générale, l heure de cuisson à haute température équivaut à 2 à 2-1/2 heures à basse température.
Il est préférable de faire cuire les pot-au-feu et les ragoûts, par exemple, à basse température pour éviter qu'ils ne bouillent.
Faire cuire ces plats à température plus élevée pourrait durcir légèrement la viande.
La plupart des recettes du présent livre suggèrent des temps de cuisson à la fois pour les réglages haute température et basse température.
Lorsqu'un seul réglage de la température est suggéré, je vous recommande de vous y tenir.
Ceci est particulièrement important pour les amuse-gueule et les desserts où il y a risque de surcuisson ou de sous-cuisson.

En fait, étant donné que tout plat peut être surcuit dans la mijoteuse, il est toujours préférable de respecter la durée de cuisson recommandée.
Si vous démarrez la cuisson à haute température et que l'heure du repas prévue est repoussée, réglez la mijoteuse à basse température.
Les aliments seront ainsi conservés à la bonne température de service sans risquer d'être surcuits.

Si la mijoteuse doit être laissée sans surveillance une journée entière, je recommande le réglage basse température au lieu de haute température.
À cette température-là, la mijoteuse cuit les aliments tellement doucement que quelques heures de plus ne causent pas de problème.
Veillez à ne pas laisser reposer les aliments cuits plus de 2 heures.
Rappelez-vous aussi que les durées de cuisson sont des suggestions - chaque mijoteuse est différente et des variations de courant électrique peuvent survenir.
Une fois que vous aurez l'habitude de cuisiner avec une mijoteuse, vous saurez à quoi vous attendre.
En cours d'essai des recettes de ce livre, je me suis servie de six mijoteuses dont le temps de cuisson variait beaucoup. Après un certain temps, j'ai été en mesure de savoir à quoi m'attendre de chacune; il en sera de même pour vous.

Rappelez-vous qu'il y a plusieurs facteurs qui peuvent influencer la vitesse de cuisson d'un plat.
Les viandes doivent être maigres et bien parées.
Une quantité trop importante de gras dans le liquide de cuisson haussera la température et entraînera une surcuisson de la viande.
La faire dorer au préalable aidera à en réduire la teneur en gras.

La taille des aliments aura aussi une incidence sur le temps de cuisson.
De petits morceaux d'aliments cuiront plus rapidement qu'un gros rôti ou une volaille entière.

La préparation d'une recette le soir précédent.

Plusieurs des recettes du livre peuvent être préparées à l'avance afin que leur cuisson puisse être démarrée au moment de votre départ le matin et qu'elles soient prêtes à déguster à votre retour du travail.
Celles-ci ont le symbole ◙, qui indique que les ingrédients de la recette peuvent être rassemblés dans la cocotte et réfrigérés pendant la nuit.
S'il y a des exceptions, comme des ingrédients qui doivent être ajoutés plus tard, elles sont indiquées dans la recette.
Le lendemain, il suffit de placer la cocotte dans la coque et de laisser cuire tel qu'il est indiqué.
Les aliments n'ont pas à être amenés à la température de la pièce avant d'être mis à cuire.

Toute recette à base de viande, qu'il s'agisse de cubes ou de viande hachée, peut être préparée à l'avance, mais il faut d'abord faire dorer la viande.
Ne préparez pas un plat de volaille 12 à 24 heures à l'avance si la volaille doit reposer sur un lit de légumes crus pendant tout ce temps.
Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez vous procurer une minuterie (comme celles qui servent à régler l'éclairage de la maison), si vous prévoyez vous absenter toute la journée.
Mettez les aliments réfrigérés dans la mijoteuse et réglez la minuterie pour qu'elle démarre la cuisson 2 heures plus tard (l heure dans le cas de volaille).
Vous auriez peut-être avantage à faire l'essai de cette méthode un jour que vous êtes à la maison.
Si vous le faites pendant votre absence et que l'essai échoue, rentrer à la maison et vous apercevoir que le repas n'est pas prêt serait pour le moins décevant.

D'autres facteurs pouvant influencer le temps de cuisson.
À une altitude plus élevée que 1 100 m (3 500 pi) au-dessus du niveau de la mer, la durée de cuisson peut être plus longue. L’humidité extrême peut également influencer la durée de cuisson.
Les variations de courant, qui sont fréquentes partout, n'ont pas d'effet notable sur la plupart des appareils, mais peuvent légèrement modifier la durée de cuisson à la mijoteuse.
Ayez cette information à l'esprit lorsque vous constatez que vos aliments ont nécessité un temps de cuisson plus long que celui qui est suggéré.
Vous apprendrez avec le temps à évaluer la durée de cuisson adéquate.

Quelques techniques pour la réussite de vos plats cuits à la mijoteuse
Afin de tirer le maximum de votre mijoteuse, il y a quelques facteurs dont vous devriez tenir compte avant de commencer.

Faire dorer et griller.
Veillez à faire dorer les morceaux de viande tels que le boeuf à ragoût et les rôtis ou à faire griller les côtes levées de porc ou de boeuf avant de les mettre dans la mijoteuse.
En plus d'aider à éliminer l'excès de gras, ceci ajoutera de la saveur à la recette.
Lorsque la viande cuit dans la mijoteuse, une grande quantité de liquide est créée et il y a une accumulation de vapeur.
Étant donné que cette vapeur ne peut s'échapper, elle s'accumule sur la paroi interne du couvercle, s'égoutte dans le liquide de cuisson, diluant celui-ci par le fait même, ce qui affadie le goût.
Faire dorer et griller les viandes au préalable permet de rehausser la saveur de tout le plat.

Saupoudrer de farine.
Étant donné que les liquides sont dilués pendant la cuisson lente, ils doivent être réduits ou épaissis pour en intensifier la saveur.
Dans le cas des soupes et des ragoûts qui doivent être épaissis, je préfère saupoudrer les viandes de farine avant de les faire dorer.
Il est donc inutile d'ajouter un agent épaississant à la fin de la cuisson.
Aussi, vous minimisez les risques que votre sauce forme des grumeaux.
Cependant, si, au moment où vous rassemblez les ingrédients de la recette à réfrigérer pendant la nuit, vous n'avez pas le temps de saupoudrer la viande de farine et de la faire dorer, une pâte faite de farine peut être ajoutée pendant les 25 à 30 dernières minutes de cuisson pour épaissir.
Mélangez 1/4 tasse (50 ml) de farine et 1/4 tasse (50 ml) d'eau, en mélangeant bien pour éliminer les grumeaux; ajoutez directement à la mijoteuse en brassant pour bien mélanger. Remettez le couvercle et augmentez le réglage de la mijoteuse à haute température.
Les soupes, les ragoûts et les sauces épaissiront très bien à l'aide de cette méthode.
Dans le cas de certaines recettes, le jus de cuisson ou la sauce sont obtenus en réduisant en purée jus de cuisson et légumes.

La cuisson de volailles.
La volaille peut facilement trop cuire dans la mijoteuse. Pour obtenir d'excellents résultats, voici quelques conseils pratiques à suivre:

Pour rehausser la saveur, la texture et l'apparence d'un plat, il est préférable de laisser la peau pendant la cuisson lente et ensuite la retirer avant de servir.
La partie du poulet et de la dinde qui se prête le mieux à la cuisson lente sont les cuisses.
Vous pouvez également utiliser des poitrines, mais vous devrez les surveiller de plus près pour éviter de les faire trop cuire - environ 4-1/2 à 5 heures au réglage basse température suffira.
Si vous utilisez un poulet entier coupé en morceaux, rappelez-vous que la viande brune nécessite un temps de cuisson plus long que la viande blanche.
Il est donc préférable de placer la viande brune au fond de la mijoteuse et la viande blanche dessus.
Le liquide de cuisson qui chauffera cuira la viande brune d'abord et la viande blanche ensuite.

Il peut s'avérer difficile de faire cuire un poulet entier si vous avez une mijoteuse ronde de 2-1/2 à 3-1/2 litres.
Le poulet devra être placé sur son côté (à l'exception du Poulet rôti très arrosé qui est troussé avant d'être placé dans la mijoteuse afin qu'il ne tombe pas en morceaux lorsqu'on l'en retire).
Il est plus simple de couper le poulet en 10 morceaux: 2 pilons, 2 cuisses, 2 ailes, 2 poitrines et le dos coupé en 2 morceaux.
Les cuisses de dinde et les pilons sont d'excellents choix pour les recettes de volaille du présent livre; ils seront juteux et tendres.

Le rôti braisé.
Outre un délicieux ragoût, il n'y a rien de plus satisfaisant qu'un succulent rôti, braisé dans un liquide savoureux.
La mijoteuse est idéale pour ce genre de recette que je prépare fréquemment pour nos repas du dimanche soir, comme ma grand-mère le faisait.

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, faites cuire le rôti à basse température.
Le faire cuire à haute température ferait bouillir la viande et la durcirait.
Rappelez-vous que plus la viande est persillée (traces de gras), plus la quantité de liquide devra être minime.
Je préfère les rôtis de côtes croisées ou de palette pour les recettes telles que le Rôti braisé maison ou le Rôti braisé à la méditerranéenne parce qu'ils sont tendres et faciles à trancher.
Il est préférable de faire saisir d'abord tous les côtés du rôti dans un faitout ou dans un poêlon.
Le Boeuf au cognac est un plat nécessitant un rôti de pointe de surlonge, qui peut être facilement émincé pour faire des Roulés au boeuf et au fromage.
Un rôti de soc de porc désossé est un excellent choix pour le Porc barbecue sur petit pain ou le Rôti de porc avec sauce piquante aux canneberges (airelles) étant donné que cette partie du porc est moins tendre et convient parfaitement à la cuisson lente.
Si vous choisissez un rôti de longe de porc, réduisez le temps de cuisson à environ 5 à 6 heures étant donné que ce morceau de viande peut facilement trop cuire.

Si vous ajoutez des légumes au rôti, je vous suggère d'ajouter aussi une petite quantité de liquide pour les amollir adéquatement. Les légumes-racines nécessitent souvent une cuisson plus longue que la viande; il est préférable de couper les légumes plus robustes comme les carottes, les pommes de terre et les navets en petits morceaux.
Placez-les au fond de la cocotte, ajoutez-y la viande et le liquide, et veillez à ce que les légumes demeurent couverts de liquide pour en assurer une cuisson uniforme.

Méthodes de cuisson faibles en gras.
La mijoteuse est une méthode de cuisson faible en gras tout à fait naturelle compte tenu de la quantité de gras minimale à ajouter, s'il y a lieu.
Les viandes doivent être débarrassées du gras visible avant la cuisson.
(Vous diminuez ainsi la quantité de gras que vous consommez et il n'y a pas de gras supplémentaire pouvant cuire les aliments plus rapidement, ce qui n'est pas souhaitable.)
Vous devriez aussi griller les côtes de boeuf et de porc ainsi que les ailes de poulet avant de les mettre dans la mijoteuse.
Il est recommandé de faire cuire un rôti bien persillé sur un lit d'oignons au fond de la cocotte.
Ainsi, la viande ne baignera pas ni ne cuira dans le gras.
Si vous avez une grille que vous pouvez placer à l'intérieur de la cocotte de votre mijoteuse, déposez-y le rôti.

Lorsque vous faites dorer de la viande ou de la volaille que vous mettrez dans la mijoteuse, servez-vous d'un poêlon à revêtement antiadhésif vaporisé d'huile végétale en aérosol.
Comme vous le feriez normalement, enlevez l'excès de gras qui se présente à la surface du liquide de cuisson avant de servir.
Faites cuire le poulet avec la peau pour l'aider à garder ses jus.
Par la suite, pour réduire la teneur en gras du plat, retirez la peau avant de servir.

Résistez à la tentation de soulever le couvercle!
Puisque la mijoteuse fait cuire les aliments lentement à une température basse et constante, il est très important que le couvercle reste bien en place pendant la cuisson.
Retirer le couvercle en cours de cuisson entraînerait une perte de chaleur (que la mijoteuse ne peut récupérer rapidement), ce qui aurait pour effet de prolonger le temps de cuisson.
Ne soulevez le couvercle que lorsque le temps est venu de vérifier si le plat est cuit ou lorsque la recette recommande de remuer.
Si vous soulevez tout de même le couvercle, il vous faudra ajouter environ 20 minutes de plus au temps de cuisson à chaque fois.
Dans le cas des recettes du présent livre qui recommandent de remuer, le temps de cuisson additionnel a déjà été prévu.

Si, à la fin du temps de cuisson recommandé, une recette a généré trop de liquide, retirez le couvercle, réglez la mijoteuse à haute température et laissez le liquide réduire pendant 30 à 45 minutes.
Vous pouvez aussi retirer les aliments solides de la cocotte à l'aide d'une cuiller à égoutter et les garder au chaud dans le four.
Versez le liquide de cuisson dans une casserole et laissez réduire sur la cuisinière à feu élevé jusqu'à ce que la sauce soit de la consistance souhaitée.

Quelle quantité d'aliments devriez-vous faire cuire à la fois?
Pour obtenir le maximum d'efficacité de votre mijoteuse, il importe que la cocotte soit pleine aux deux tiers ou aux trois quarts.
Les plus grosses pièces de viande devraient être entièrement recouvertes de liquide afin d'assurer une cuisson uniforme.
Si le morceau n'est pas entièrement submergé, tournez-le à deux ou trois reprises pendant la cuisson afin d'éviter que les parties non recouvertes de liquide ne se dessèchent.
Rappelez-vous que pendant leur cuisson, les aliments relâchent leurs jus qui, à leur tour, s'accumulent dans la mijoteuse et aident à bien braiser la viande.
Il devrait y avoir un espace de 5 cm (2 po) entre la partie supérieure de la cocotte et les aliments pour permettre au plat de mijoter.

Comment adapter d'autres recettes à la mijoteuse?
Vous pouvez adapter, selon vos préférences, n'importe quelle recette d'un plat principal.
Voici quelques suggestions à garder en tête:

• Étant donné qu'il y a peu d'évaporation des liquides dans une mijoteuse, réduisez environ de moitié la quantité de liquide de toute recette conventionnelle.

• Les légumes tendent à cuire plus lentement que les viandes. Pour éviter que les légumes soient sous-cuits, disposez-les dans le fond et contre les parois latérales de la cocotte et déposez-y la viande. Étant donné que les morceaux plus petits cuisent plus rapidement que les plus gros, coupez les carottes, les pommes de terre et les navets en bouchées et voyez à ce qu'ils soient recouverts de liquide de cuisson pour assurer une cuisson uniforme. Les pommes de terre peuvent être brossées, mais il n'est pas indispensable de les peler; non pelées, elles conserveront leur forme et leur couleur dans le liquide de cuisson.

• Ajoutez les légumes tendres comme les pois et les pois mange-tout ainsi que les légumes au goût prononcé comme le brocoli, les choux de Bruxelles, le chou-fleur et les légumes à tige (chou frisé, bette à carde) dans les 15 à 60 dernières minutes de cuisson. Les légumes surgelés comme les pois et le mais devraient être ajoutés pendant les 15 à 30 dernières minutes. L'aubergine devrait être cuite à demi ou sautée pour en éliminer l'amertume.

• Les légumineuses doivent être amollies avant d'être ajoutées à toute recette. Le sucre et l'acide tendent à durcir les haricots secs et les empêchent d'amollir. Reportez-vous à l'information supplémentaire sur la cuisson des haricots secs.

• Certains ingrédients comme les pâtes alimentaires, les fruits de mer, le lait, la crème et la crème sure (crème aigre) ne conviennent pas à la cuisson prolongée en mijoteuse. Ils devraient être ajoutés pendant la dernière heure de cuisson.

• Faites cuire les pâtes al dente avant de les ajouter à la mijoteuse.

• Du riz non cuit peut être ajouté à la mijoteuse, mais il faut ajouter 1/4 tasse (50 ml) de liquide supplémentaire pour chaque 1/4 tasse (50 ml) de riz.
Utilisez le riz à grain long étuvé pour obtenir les meilleurs résultats dans vos plats de tous les jours.
L’étuvage empêche les grains de riz de coller ensemble et permet une cuisson uniforme.

Le tableau qui suit sert à adapter certaines de vos recettes préférées à la mijoteuse.
Gardez à l'esprit que ces temps de cuisson sont approximatifs et que vous pouvez mieux juger par vous-même lorsque vos aliments sont tendres et entièrement cuits.

Si la recette recommande : 15 à 30 minutes
Faites cuire dans la mijoteuse : 1-1/2 à 2 heures à haute température ou 4 à 6 heures à basse température

Si la recette recommande : 35 à 45 minutes
Faites cuire dans la mijoteuse : 3 à 4 heures à haute température ou 6 à 10 heures à basse température

Si la recette recommande : 50 minutes à 3 heures
Faites cuire dans la mijoteuse : 4 à 6 heures à haute température ou 8 à 18 heures à basse température

La plupart des combinaisons viande/légumes nécessiteront au moins 8 heures à basse température.

Assurer la salubrité de vos aliments avec la mijoteuse
En règle générale, les aliments cuits dans une mijoteuse atteignent leur température de cuisson interne assez rapidement pour empêcher la prolifération de bactéries.
Pour qu'un aliment soit salubre, la mijoteuse doit pouvoir en assurer la cuisson assez lentement sans surveillance tout en conservant la chaleur de l'aliment au-dessus de la zone de danger de 80°C (180 °F).

Si vous disposez d'une vieille mijoteuse dans un coin d'armoire et que vous ignorez si elle fonctionne convenablement, essayez ceci:

1. Remplissez-la de (2 litres) (8 tasses) d'eau.
2. Mettez le couvercle et faites chauffer à basse température pendant 8 heures.
3. Vérifiez la température de l'eau à l'aide d'un thermomètre à cuisson fiable. Faites vite étant donné qu'en retirant le couvercle pour une longue période, la température peut baisser de 10 à 15 degrés.
4. Le thermomètre devrait indiquer une température d'environ 85°C (185 °F).
Une température plus élevée indiquerait qu'un aliment ayant cuit pendant 8 heures, sans avoir été remué, serait trop cuit.
Une température plus basse indiquerait que la mijoteuse ne génère pas suffisamment de chaleur pour éviter des problèmes de salubrité des aliments.

Même si votre mijoteuse fonctionne normalement, il est important de suivre quelques directives pour assurer un maximum de salubrité.
D'abord et avant tout, utilisez toujours des aliments frais ou décongelés (jamais surgelés), surtout dans le cas de viandes.
Les légumes surgelés comme les pois verts et le maïs peuvent être ajoutés en fin de cuisson puisqu'ils sont cuits à demi et surgelés par le fabricant.
Lorsque vous utilisez des viandes hachées - incluant le boeuf, le porc, la dinde ou le poulet -, faites-les toujours dorer avant de les ajouter à la mijoteuse avec les autres ingrédients.
Si vous le souhaitez, faites cuire la viande à haute température d'abord pendant l heure et ensuite réglez la mijoteuse à basse température pour le reste du temps de cuisson.
Dans le cas de soupes et de ragoûts, laissez environ 5 cm (2 po) entre le dessus de la cocotte et le couvercle pour permettre au plat de mijoter.
Si vous faites cuire une soupe ou un ragoût à haute température, surveillez bien la cuisson étant donné qu'il peut aisément s'installer une ébullition à cette température.
Pour éviter de vous brûler avec la vapeur en soulevant le couvercle, retirez-le en direction opposée à vous.

Que faire avec les restes?
Les aliments ne doivent pas être réchauffés dans la mijoteuse.
Tout comme dans le cas de la cuisson conventionnelle, tout reste doit être retiré de la mijoteuse et rangé dans le réfrigérateur dans des contenants de plastique pendant un maximum de 2 jours ou congelé pour usage ultérieur.
(La plupart des recettes du présent livre se congèlent bien et peuvent être réchauffées.)
Les restes peuvent être décongelés et réchauffés dans un four conventionnel, au micro-ondes ou sur la cuisinière.

Recette # 17297, crée le 2006-01-09 00:00:00 , Vu 23035 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

0 Commentaire

Commenter la recette


10 sur 10 note basée sur 1 votes et 0 commentaires

Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
0% la referaient

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.

Recettes Similaires

Aucun résultat trouvé