Pseudonyme
Mot de passe
Connexion

Ragoût de poulet de chez-nous de Nell

Nell
Par Nell Aucune photo
A+ a-
Ragoût de poulet de chez-nous

Une bien grande histoire pour une recette si simple…


Une recette très répandue au Nouveau-Brunswick, tantôt on y ajoute des pâtes dites grands-pères, tantôt une à l’œuf maison et même des pâtes du commerce. Chez nous c’était celle à l’œuf le plus souvent, des grands-pères rarement et du commerce jamais.

Du côté de la côte on le nomme Fricot et dans le nord la plupart du temps Stew. Cette recette fait tellement partie de ma vie que je ne l’avais jamais écrite, pourtant j’étais certain de l’avoir fait, après avoir fouillé les sites que je fréquente j’ai réalisé que je ne l’avais jamais partagé. Je le fais aujourd’hui.

Je fais très souvent de ragoût en petite quantité car j’ai pour habitude de me préparer du poulet et du bouillon de plus lors d’autres préparations. Je me congèle dans un même sac poulet en cubes et bouillon ce qui me donne un délicieux repas prêt en moins d’une demi-heure. Je ne me donne même pas la peine de décongeler; je cuis les légumes de moitiés dans un peu d’eau ou de bouillon et j’ajoute le block encore gelé pour finir la recette.

Vous remarquerez que les mesures sont en double c’est pour de 4 portions dans un cas et pour 6 dans l’autre. Les mesures ne sont pas très importantes pour les ingrédients, j’en ai vu sans carotte, d’autres sans céleri et certain avec vraiment beaucoup de pommes de terre, alors vous voyez, on fait à notre goût. La rusticité du plat ouvre la porte sur nos goûts, quelques fois j’y mets des petits pois congelés. La présentation qui m’a le plus surpris c’est les morceaux de poulet entiers, non désossés, les carottes en deux tronçons et les pommes de terre coupées en deux. Bon! Vous avez saisi. Chez-moi il ressemble toujours à celui de la photo.


Ingrédients :

Le poulet :
3-5 cuisses de poulet, ou des poitrines ou un petit ou moyen poulet
8-12 tasses de bouillon de poulet ou d’eau
1 oignon haché
1 gousse d’ail écrasée
Un bouquet garni
1-1½ c. à soupe d’herbes salées
Poivre

La suite :
2-3 branches de céleri
2-3 carottes en rondelles
1 oignon haché
2-4 pommes de terre coupées dés
1 c. à soupe de persil frais haché
1 bonne pincée de romarin ou sarriette
2 oignons verts en rondelle, facultatif


Beurre manié :
3 c. à soupe de farine
3 c. à soupe de beurre fondu


Préparation:

Dans un grand chaudron, placer les sept ingrédients du poulet, couvrir et laisser mijoter doucement pour environ 40 à 50 minutes. On veut un poulet qu’on pourra désosser facilement mais sans excès de cuisson.

Passer le bouillon et laisse le reposé pour pouvoir le dégraisser, attention pas trop quand même, il faut du gras pour avoir un stew avec du goût. Certain dégraisse trop, à table j’ajoute du beurre… Vous voyez le topo…

Laisser reposer un peu le poulet le temps qu’il soit possible de le désosser sans se brûler. Puis couper la chair en beaux cubes.

Une fois le bouillon dégraissé, ajouter les six premiers ingrédients de la suite et porter à petite ébullition le temps d’avoir des légumes presque cuis.

Ajouter le poulet et les oignons verts, puis porter à ébullition.

Rectifier l’assaisonnement.

Si vous optez pour ajouter des pâtes, vous le ferai dans 10 minutes.

Ajouter vos pâtes et compléter la cuisson. Voir les détails avec les recettes des pâtes.
Finalement épaissir le bouillon avec le beurre manié. Je préfère de beaucoup récupérer une bonne louche de bouillon et d’y mélanger le beurre manier pour le liquéfier plutôt que d’ajouter le beurre manié directement dans le stew et de fouetter. Ajouter le beurre déjà liquéfié fait que nous n’avons qu’à mélanger doucement et les morceaux restent intacte.



Pâte :

Celles que je fais le plus souvent sont des pâtes à l’œuf, il suffit de casser un œuf, d’y ajouter ou pas 1 c. à soupe d’huile, de saler, de poivrer et d’ajouter de la farine jusqu’à la formation d’une pâte qui ne colle plus. On peut si on veut ajouter une herbe séchée. Emballer la pâte et la laisser reposer trente minutes. Après ce temps, l’abaisser le plus mince possible dans un voile de farine et la couper en losanges ou carrés. Quand le liquide du stew est bien bouillant on ajoute les pâtes une à la fois pour couvrir le dessus du stew puis brasser pour les immerger. Répéter avec le reste des pâtes. On cuira à découvert pour huit minutes.

Les grands-pères
1 tasse farine
1½ c. à thé de poudre à pâte
Sel et poivre
Bouillon chaud du ragoût


Procédure :

Mélanger les ingrédients secs et ajouter du bouillon pour faire une pâte qui se tient sans être trop ferme.

Aussitôt fini laisser tomber des boules de pâte dans le bouillon qui bout. Couvrir et laisser cuire pour dix minutes sans jamais lever le couvercle, au risque de se retrouver avec des grands-pères lourd et indigeste.

Pour les pâtes du commerce celle qui convienne le mieux ce sont les boucles (farfalle) ou les orecchiette.


Bonne cuisine.
Source: Nell
Recette # 63197, crée le 2020-01-12 12:43:06 , Vu 652 fois
livre de recettesAjoutée au livre de recettes de ces cuistots

Vins Suggérés

Vins Rouges

Vins Blancs

Vins Rosés

4 Commentaires et 4 réponses

2020-01-13
Miam super ton ragoût, dans ta recette de pâte tu mentionnes que tu fais la pâte à l'oeuf sauf qu'on en voit pas dans les ingrédients, est-ce une erreur ?

Merci pour ta belle recette.

Bonne semaine !

Répondre au commentaire


13 janvier 2020, 06:29
Bon matin Loubar,

Dans le premier paragraphe sous "Pâte" tu as la procédure et les ingrédients, il ne manque que la quantité de farine, elle n'a pas été précisée car la grosseur de l'œuf et l'ajout ou pas d'huile fait une bonne différence.

C'est une pâte très facile a faire, pour la mélanger j'utilise la deux tasses en verre pour mesurer, son format est parfait, à la fourchette la pâte se forme vite.

J'espère que tu aimeras ce petit ragoût.

Bonne cuisine et bonne semaine.

Au plaisir.

2020-02-15
Bonjour Nell

Un gros merci pour cette recette de chiard que je ne connaissais pas. Ca ressemble un peu a mon ragoût de camping mais en beaucoup plus raffiné je vais l'essayer.

Ces pâtes que tu fricote est-cela que l'on appelle des glissants.

As-tu déja remarqué que ma photo identifiante est l'entrée de l'ile aux Puces à Bouctouche j'adore cet endroit et nous y sommes retourné très souvent. Les gens y sont acceuillants j'ai un faible pour le peuple acadien qui ne l'ont pas eu facile. un gros merci

Répondre au commentaire


19 février 2020, 20:56
Allô Corralou,

Ce n'est pas les mêmes pâtes les glissantes c'est autre chose.

Je n'avais pas remarqué pour ton avatar, je connais Bouctouche mais pas l'ile au Puces, je vais m'y attarder la prochaine fois que je passe par là. Tu as raison les gens de la côte sont formidable, impossible de rester en panne bien longtemps dans ce coin. L'aide arrive assez vite.

Un plaisir que de partager, j'espère que tu aimeras cette recette de mon coin.

2020-02-23
Merci Jean
je vais l,essayer cette recette et je te reviendrai la dessus merci

Répondre au commentaire


24 février 2020, 10:22
Super, je lirai ton commentaire avec plaisir.

Bonne semaine.

2020-03-02
Vraiment bon, c'est la première fois que je fais le ragoût de poulet avec un bouquet garni, j'adore très subtil. Ce que j'aime de ta recette c'est qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un gros poulet pour la réaliser, la prochaine fois j'essaierai avec des pâtes.

Merci encore, une autre recette 5 étoiles.

Répondre au commentaire


03 mars 2020, 06:03
Allô Loubar,

Tu sais le bouquet garni c'est ajouté avec le temps, c'est ce qu'il y a de beau avec ces recettes, on les agrémente à notre goût.

Très content de savoir que tu as aimé.

Merci pour ton commentaire.

Au plaisir.

Commenter la recette


Facebook

Type de recherche
Mots à inclure Mots à exclure

Recette Essayée

À refaire

1 cuistot a aimé
0 cuitot n'a pas aimé
100% la referaient

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d'Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Recette en double, incomplète, droits d'auteurs, ou autre motif. Décrivez en détails la raison de votre alerte.